Contact / Accès

Chargement de la carte en cours...

Contact

Ville de Louviers
Hôtel de Ville - CS 10621
19 rue Pierre Mendès France
27406 Louviers Cedex

Tél. 02.32.09.58.58
Fax. 02.32.09.58.51

Contactez-nous

Vous êtes ici

Les finances locales

Le budget

D'où proviennent les recettes ?

  • Des impôts locaux directs : taxes d’habitation, sur le foncier bâti et non bâti
  • Des impôts locaux indirects : taxe additionnelle aux droits de mutation et taxes diverses
  • Des dotations et subventions reçues de l'État, de la Région, du Département et de l’Europe
  • Des droits d'entrée des services municipaux : piscines, musées, spectacles...
  • De l'emprunt

Le budget 2017 à la loupe

Baisse d'impôts, investissements : cap sur l’attractivité pour Louviers !

Baisse des taux d’imposition, lancement du grand chantier Cœur de ville, réhabilitation du patrimoine communal… Décryptage du budget 2017, qui a été voté en conseil municipal, lundi 6 février.

Depuis 2014, la municipalité s’est attachée à assainir les finances de la ville. Après des budgets consacrés à redonner à Louviers des marges de manœuvre (la dette pèse toujours pour 3,4 millions d’euros dans le budget de la commune), l’heure est à la réalisation de projets majeurs destinés à rendre à la ville son attractivité. Une attractivité qui passe aussi par la baisse des taux d’imposition. Faire mieux malgré la réduction des dotations de l’État, c’est donc l’objectif du budget 2017, qui va être présenté en conseil municipal, lundi 6 février. Ce budget 2017 est équilibré à 31,3 millions d’euros, soit 1 716 euros par habitant.

6,6 millions d'euros d'investissement

L’année 2017 va être marquée par d’importants investissements. Sur les 20 millions d’euros d’investissement prévus par la municipalité pour le mandat, ce sont 6,6 millions d’euros qui vont être effectués en 2017. Parmi les principaux projets, la réalisation de la halle semi-couverte (un million d’euros), la modernisation de l’éclairage public avec le plan lumières (200 000 euros), la réhabilitation de l’église Notre-Dame (480 000 euros) et le développement de la vidéoprotection (79 000 euros).
 
Des investissements qui comprennent de réhabilitation des écoles et du patrimoine communal (2,1 millions d’euros), la création d’aires de jeu, le remplacement de mobilier urbain et l’amélioration du cadre de vie ou encore des aménagements ANRU.

Plus de 3,4 millions d’euros sont consacrés au remboursement de la dette et des intérêts.

Fonctionnement : 30% du budget consacré aux écoles, à l'enfance et à la jeunesse

Les dépenses de fonctionnement (21,3 millions d’euros) sont le reflet des priorités politiques de la municipalité. Plus de 6,3 millions d’euros sont consacrés à l’enfance et la jeunesse (30% du budget de fonctionnement), dont 4 millions d’euros destinés aux écoles. De l’entretien des espaces verts à l’éclairage public ou la police municipale, la municipalité va consacrer plus d’un cinquième du budget de fonctionnement à l’attractivité et au cadre de vie, soit 4,6 millions d’euros. La culture, le sport et l’animation, représentent 5,4 millions d’euros (25% du budget de fonctionnement). Enfin, 1,6 million d’euros est consacré à l’action sociale.

Où va l’argent de la commune ?


 

Une baisse des taux d'imposition

La saine gestion des finances communales permet à la municipalité d’intégrer au budget 2017 une première diminution des taux d’imposition. Une baisse symbolique, de 0,5%, qui devrait se poursuivre au cours des prochaines années et s’inscrit dans une volonté de renforcer l’attractivité de Louviers en diminuant notamment la pression fiscale. La taxe foncière et la taxe d’habitation représentent près d’un tiers des recettes de la commune.

D’où vient l’argent de la commune ?


 


La gestion de la Ville

Qu'est-ce que le budget ?

Le budget est l'acte qui prévoit et autorise les dépenses et les recettes de la commune pour une année civile.

Qui le prépare ?

Le Maire a la responsabilité de la préparation budgétaire qu'il réalise en collaboration avec les services de la mairie et plus particulièrement avec les services financiers.

Qui le vote ?

L'assemblée délibérante, c'est-à-dire le Conseil municipal, adopte le budget par délibération au plus tard le 31 mars de l'année auquel il s'applique. En ce qui concerne la mairie de Bordeaux, le budget est voté au cours du mois de décembre précédant son exécution.

Quelle différence y-a-t-il entre le fonctionnement et l'investissement ?

La section de fonctionnement est constituée des dépenses courantes et récurrentes de la collectivité nécessaires au fonctionnement des services de la collectivité. Par exemple, les dépenses de fournitures scolaires, d'entretien des espaces verts, d'entretien et de maintenance des bâtiments de la collectivité, etc. Ces dépenses sont financées par les recettes propres de la commune comme par exemple, les recettes d'exploitation des services ( droits d'entrée des piscines, musées, etc), les produits domaniaux, mais aussi par les recettes fiscales ainsi que les dotations et participations de l'Etat.Le surplus de recettes de fonctionnement constitue l'autofinancement de la Ville. La section d'investissement finance les opérations destinées à augmenter la valeur du patrimoine de la ville. Il s'agit notamment des opérations d'équipement comme les constructions (écoles, crèches,installations sportives,etc..) ou l'acquisition de matériels durables. Le remboursement du capital de la dette figure également à la section d'investissement du budget. Les dépenses d'investissement sont financées par des subventions spécifiques de l'Etat et autres collectivités publiques, l'emprunt et l'autofinancement.

Le budget de la ville doit-il être obligatoirement en équilibre ?

Les collectivités locales ont l'obligation de voter leur budget en équilibre réel. Cela signifie que la ville ne peut pas voter, ni engager un montant de dépenses supérieur à celui des recettes. 

Qui contrôle l'exécution budgétaire de la collectivité ?

L'Etat exerce un contrôle sur les dépenses et recettes de la ville par l'intermédiaire du Trésor public, du Préfet et de la Chambre régionale des comptes. Ce contrôle ne porte que sur la légalité et la régularité des dépenses et recettes et non sur leur opportunité.

Qui paye les dépenses et encaisse les recettes de la ville ?

Les ordres de dépenses et de recettes sont établis par les services de la ville sous la responsabilité du Maire mais c'est le Trésor public qui en assure le paiement ou l'encaissement effectif. C'est également lui qui se charge des poursuites en cas de non-recouvrement des titres de recettes.