Contact / Accès

Chargement de la carte en cours...

Contact

Ville de Louviers
Hôtel de Ville - CS 10621
19 rue Pierre Mendès France
27406 Louviers Cedex

Tél. 02.32.09.58.58
Fax. 02.32.09.58.51

Contactez-nous

Vous êtes ici

Les tribunes politiques

Homme qui écrit sur un carnetTribunes libres

Espace d'expression politique

Cette page est destinée à la libre expression politique des élus municipaux.

La rédaction décline toute responsabilité sur la teneur des propos tenus.


Céline LEMANTRIBUNE UNIS POUR LOUVIERS (MAJORITÉ)

Penser la ville de demain, c’est penser une ville durable. Et une ville durable n’est pas seulement une affaire de protection de l’environnement ou de progrès technologique. Une ville durable, c’est aussi une cité qui sait remettre la personne humaine au cœur de son projet. Telle est l’exigence quotidienne de la municipalité qui le prouve depuis quatre ans à travers des initiatives très concrètes.

  • La grande cause municipale 2018 sur l’engagement. Elle offre un coup de projecteur sur les actions nombreuses à Louviers en faveur des publics les plus fragiles qui, à un moment de leur vie, ont besoin d’une main tendue pour ne pas rester seuls au bord du chemin.
  • L’attention portée aux différents âges de la vie. L’Académie des Talents, initiative unique en France et récompensée par la Marianne d’Or de la Jeunesse, met en avant le talent de jeunes Lovériens qui font la fierté de notre ville. Pour les séniors, la création du Conseil des aînés et l’adhésion de Louviers au réseau francophone des « villes amies des aînés » s’accompagne d’actions en faveur des personnes âgées à une époque où chacun est concerné par la question de l’autonomie.
  • Le renforcement du lien intergénérationnel. Qu’il s’agisse, par exemple, des activités organisées par les assistantes maternelles avec de jeunes enfants dans les maisons de retraite ou de la participation des élèves du Lycée Decrétot pour assurer le service au banquet des aînés : la rencontre entre les générations est assurément un enrichissement pour tous.
  • Le développement des activités en famille. Aides à la parentalité, Jardins familiaux, Fête des familles, Salon de la cuisine en famille « Au Four et au Moulin », Festival du Jeu, T’œuf de Pâques au Jardin public...Voilà autant d’initiatives qui contribuent au mieux vivre ensemble... tous ensemble.
Céline LEMAN
Conseillère municipale déléguée à la famille et à la santé

Pascal HEBERTTRIBUNE BRAVO LOUVIERS ! (OPPOSITION)

Louviers « lauréate » ? La République est bon enfant...

La municipalité Priollaud se vante d’être lauréate du Plan d’action Cœur de villes élaboré par le gouvernement. On ne peut que s’en réjouir même si le fait de se désigner comme « lauréate » relève de la vantardise. Le plan s’applique à 222 villes moyennes de 15.000 à 100.000 habitants, toutes autant « lauréates » que Louviers.

Dans l’Eure et dans le cadre de ce plan, Evreux, Vernon et Louviers recevront de l’argent de l’Etat. Cela permet de mesurer combien les jérémiades du maire sur la baisse des aides aux collectivités locales sont sans fondement. En poursuivant les plans de la municipalité Martin, M. Priollaud en touche les dividendes, et c’est tant mieux.

Si le dépérissement des villes moyennes est devenu l’un des axes majeurs de la politique gouvernementale, le maire de Louviers s’en soucie comme sa première veste. Personne n’a oublié qu’il a mis la ville dans le noir, même s’il a dû reculer sous la pression des habitants.

Les commerçants subissent l’arrogance du maire, incapable de dire oui à leurs demandes les plus légitimes, comme de simplement négocier le calendrier des travaux dans les rues du centre-ville. Travaux qu’ils subissent depuis des mois années sans amélioration de la fréquentation du commerce. L’autorisation de l’ouverture d’Intermarché le dimanche s’est traduite par une nette baisse du chiffre d’affaires des commerces du centre-ville.

Supprimer la seule zone piétonne du centre-ville et les terrasses qui y fleurissaient portera un coup à l’attractivité de Louviers. La foire de la Saint-Michel, a perdu de son attractivité, conséquence d’un désintérêt de la Ville alors qu’Evreux lançait une foire concurrente. Au lieu d’accompagner son développement M. Priollaud va étouffer le cinéma Grand Forum, équipement phare de l’animation culturelle de la cité.

L’attractivité des villes moyennes s’appuie sur le tissu fragile de leurs commerces, de leurs associations et de la créativité citoyenne encouragée par leurs municipalités. Or, depuis quatre ans la municipalité déploie son énergie à décourager les initiatives : le conflit ouvert avec l’exploitant du cinéma met un coup d’arrêt aux projets d’extension du Grand Forum. À l’instar des plans de l’école Jules Ferry, le projet a pris la direction poubelle.

Marie-Pïerre DUMONT, Leila SEGHIR, Véronique JEANNE-TELLIER, Franck MARTIN, Axel DACHE, Pascal HEBERT.
Pour l'opposition municipale


Jacky VASSARDTRIBUNE LOUVIERS BLEU MARINE (OPPOSITION)

Chers Lovériens, bonjour.

Aujourd’hui, je vais parler un peu du comportement de M. Priollaud, et de son équipe lors du Conseil municipal du 26 mars, pour que vous compreniez mieux, qui dirige notre ville.

J’ai fait état des routes de Louviers, qui sont dans un état déplorable, les dépenses étant concentrées sur le centre-ville. Pour le maire et sa cour, cela était une question sans intérêt. Chers Lovériens, vous ne méritez pas d’avoir des routes convenables.Vous apprécierez les propos de cette majorité.

Le maire a ouvert le conseil en faisant une minute de silence au lieutenant-colonel Beltrame qui a été sauvagement égorgé en donnant sa vie pour un otage.

Ils souhaitent pour sa bravoure, lui donner le nom d’une rue. Sur le fond, j’ai voté pour, mais sur la forme, je regrette l’absence de volonté de la famille politique de Monsieur Priollaud lorsqu’il s’agit de prendre des mesures fermes contre les 2600 fichés S vivant en France, dont beaucoup pourraient être expulsés.

Mr Priollaud n’a pas évoqué les 2 agressions arrivées dans les différents collèges de sa ville. Comme vous le voyez, la majorité a deux visages. Pourquoi citer ce lieutenant-colonel et éviter de parler des agressions ? Il y a visiblement une contradiction flagrante.

Concernant les associations, j’ai proposé de réaliser plus de 15000 euros d’économies (cela permettrait d’avoir de meilleures routes, des rideaux propres au second étage du musée que l’on voit depuis la place Ernest Thorel) en votant contre les subventions de certaines associations. Je regrette que de nombreuses associations n’aient aucun fondement et servent uniquement à détourner des fonds publics.

De même, que j’ai voté contre le don fait à la mairie sur patrimoine de la Dépêche, dont le journaliste était Jean-Charles Houel, car ses écrits ressemblaient plus à des tracts politiques, qu’à une vision sincère sur ce qui se passait vraiment dans la ville et sa région.

Votre conseiller dévoué de la seule liste d’opposition pour les Lovériens.

Jacky VASSARD
Louviers bleu marine - Front National fn27@frontnational.com