Contact / Accès

Chargement de la carte en cours...

Contact

Ville de Louviers
Hôtel de Ville - CS 10621
19 rue Pierre Mendès France
27406 Louviers Cedex

Tél. 02.32.09.58.58
Fax. 02.32.09.58.51

Contactez-nous

Vous êtes ici

Les tribunes politiques

Homme qui écrit sur un carnetTribunes libres

Espace d'expression politique

Cette page est destinée à la libre expression politique des élus municipaux.

La rédaction décline toute responsabilité sur la teneur des propos tenus.


Daniel JUBERTTRIBUNE UNIS POUR LOUVIERS (MAJORITÉ)

La majorité municipale a soutenu François-Xavier Priollaud pour les élections législatives car il était un excellent candidat et le député dont nous aurions vraiment eu besoin. Son score est à l’image de celui des autres candidats de la droite et du centre dans le département où le second tour a systématiquement opposé les candidat(e)s d’En Marche à ceux du Front National.

À Louviers, le score de François-Xavier Priollaud est supérieur de près de 10 points à celui de la circonscription, témoignant de la confiance que lui accordent les Lovériens. On se souvient encore du score calamiteux de l’ancien maire Franck Martin qui n’avait même pas atteint la barre des 5 % lors de sa candidature aux législatives de 2007 et qui dans sa propre ville était laborieusement arrivé en 4e position avec seulement 16 % des voix...

Ce scrutin législatif renforce encore notre cohésion d’équipe et notre volonté à agir autour de notre maire. Car il reste encore beaucoup à réaliser avec lui pour le redressement et l’attractivité de Louviers.

Depuis trois ans, François-Xavier Priollaud a soulevé des montagnes en sauvant notre ville de la faillite financière, en créant de nombreux nouveaux rendez-vous - festival de piano, nuit des sports, académie des talents, université populaire... - et en menant un programme d’investissements ambitieux et sans précédent pour la rénovation et l’embellissement de Louviers, que ce soit à travers le projet « Cœur de ville » où grâce aux financements obtenus pour la rénovation des quartiers dits prioritaires. À mi-mandat, la quasi-totalité de nos promesses de campagne de 2014 sont réalisées ou en passe de l’être. Il est là le renouveau en politique !

Il s’agit à présent de poursuivre et d’amplifier l’action menée depuis trois ans et de lancer de nouvelles actions jusqu’à la fin du mandat. Les nouveaux projets ne manquent pas et la volonté de faire et de réussir ensemble restera toujours notre seule boussole

Daniel JUBERT
Conseiller délégué en charge du Développement Numérique et des relations avec les Commerçants.
Vice-président du Département de l'Eure


Pascal HEBERTTRIBUNE BRAVO LOUVIERS ! (OPPOSITION)

À Louviers, plus qu’ailleurs, le résultat de l’élection législative était attendu avec curiosité : le maire, récemment parachuté, voulait devenir député de l’Eure.

M. Priollaud essuie une cuisante défaite, battu dès le premier tour. Un échec qui sème le doute chez ses amis sur la qualité de son leadership. Une défaite d’autant plus lourde qu’il n’a jamais caché que le poste de maire de Louviers ne l’in- téressait que dans la mesure où il était un tremplin pour la députation.

Le résultat des scrutins locaux est de plus en plus déterminé par le climat politique national, climat dont le seul baromètre fiable est l’élection présidentielle. Si l’on nie l’existence de « vagues » politiques, comment expliquer l’élection de centaines d’inconnus formant la formidable majorité de la République en Marche ?

Comment expliquer la vague bleue de 2014 ? Elle a balayé, dans l’Eure, tous les maires de gauche des villes de plus de 10 000 habitants, nonobstant la qualité de leur bilan ?

M. Priollaud a toujours nié cette évidence, attribuant à ses propres mérites sa surprenante et très courte victoire sur la municipalité Martin, en dépit d’un bilan flatteur.

Il est saisissant de constater qu’à Evreux, Gisors, Bourgtheroulde, Pont-de-l’Arche, les maires candidats à la députation arrivent largement en tête dans leur commune d’élection, même si certains sont battus au niveau de la circonscription.

Seul le maire-candidat Priollaud fait exception et subit l’humiliation d’être distancé de plus de 10 % dans la ville où il a été élu voici 3 ans. Or, la loi interdisant depuis peu le cumul maire-député, il avait déjà vendu la peau de l’ours à l’élue du Modem, Mme Terlez, à qui il avait promis la mairie de Louviers. Adieux, veaux, vaches, cochons, couvées...

« Si les Lovériens ont si peu voté pour le candidat Priollaud, c’est pour le garder comme maire... » déclare son adjoint Jubert. Déclaration saluée par un éclat de rire général : les Lovériens ont compris qu’un mauvais maire ne peut faire un bon député.

Franck MARTIN
Pour l'opposition municipale


Jacky VASSARDTRIBUNE LOUVIERS BLEU MARINE (OPPOSITION)

Le groupe n'a pas souhaité transmettre son texte.

Jacky VASSARD
Louviers bleu marine - Front National fn27@frontnational.com